Musicien au parcours riche et varié, Clément Batrel-Genin, alto est titulaire d’une Licence d’alto et d’un prix de Polyphonie de la Renaissance au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il débute son apprentissage au sein des conservatoires de Montreuil et de Saint-Maur-des- Fossés, dans les classes de violon et d’alto. Également passionné par les disciplines d’érudition, il se consacre parallèlement à l’écriture, à l’orchestration et à la direction d’orchestre. En 2013 il est admis au CNSMDP dans la classe d’alto de Jean Sulem, et il intègre l’année suivante les classes d’écriture et d’analyse supérieure. Il a pu bénéficier de l’enseignement des plus grandes personnalités musicales comme Nobuko Imai, Atar Arad, Wieland Kuijken ou les membres des quatuors Alban Berg et Ysaÿe, et a été sélectionné pour devenir membre de prestigieux projets tels que la Seiji Ozawa International Academy ou le Gustav Mahler Jugendorchester. Membre du quatuor Onslow avec lequel il mène une intense carrière de musique de chambre en France et en Europe, il a également joué dans les plus prestigieuses salles du monde comme la Philharmonie de Paris, le Musikverein de Vienne, le Victoria Hall de Genève ou le Severance Hall de Cleveland.

 


Axel Benedetti

prochainement


Musicienne passionnée, Miléna Mouton tient à partager son plaisir de la  musique le plus largement possible  et dans des cadres différents. Elle a par exemple participé à l'inauguration de l’auditorium de Radio France avec les musiciens de l’Orchestre national de France sous la direction Sofi Jeannin. Elle investit aussi d’autres lieux de concert plus insolites. Elle s'est ainsi produite Place des Petits Pères à Paris, à la nef du musée d'Orsay, mais aussi à Londres et à Shanghai avec la troupe Opéra e mobile qui propose des opéras en plein air. Très engagée dans la musique contemporaine, elle a participé à la création de deux quatuors à cordes, commandés par Proquartet. Lors de master-class, elle a eu la chance de rencontrer et de travailler  avec les compositeurs Philippe Hersant et Antony Girard. Dans une même lancée, elle a préparé des concerts autour de Berio et Crumb avec le trio Salzedo (Pauline Bartissol, Frédérique Cambreling, Marine Perez) et a participé  à des essais acoustiques à l’Ircam. D'autres projets d’orchestre l'ont amenée à travailler avec Anne-Estelle Médouze, Julien Leroy, Marc-Olivier Dupin, Julien Masmondet… En tant que chambriste, elle joue dans différentes formations et a entre autres suivi l’enseignement du quatuor Voce pendant 2 ans dans le cadre de Proquartet. A l’occasion de master-class ou académies d'été, elle a notamment reçu les conseils de musiciens comme Shlomo  Mintz, Geneviève Strosser, Françoise Gnieri ou Jasser Haj Youssef avec lequel elle s'est produite lors de concert de clôture du festival Métis à la Basilique de Saint-Denis. Actuellement, elle poursuit ses études au Pôle d’Enseignement Supérieur de la Musique Seine-Saint-Denis Ile-de-France dans la classe de Fabienne Stadelmann et de Bruno Pasquier en vue de l’obtention du DNSPM et d’une licence de musicologie.


Axelle Tahiri commence l’alto à l’âge de 6 ans au conservatoire communal de Dourdan( 91). C’est grâce à l’essor et l’investissement pour les jeunes  de cette petite structure que le loisir s transforme vite en passion. Elle entre au CRR de St Maur-des-Fossés en septembre 2012, où elle a alors la possibilité de travailler avec Alain Tressallet ;  y obtient son D.E.M à l’unanimité en juin 2014. Pendant ce temps, en participant à divers stages et Académies, elle a l’opportunité de travailler avec Marie-Christine Witterkoër et Françoise Gneri et plus tard, avec Hartmut Rhodes et le quatuor Talish Elle entre ensuite au CRR de Paris, pour travailler avec Fabrice Leroux (2014-2015) puis chez Françoise Gneri (2015-2016), puis est admise au CNSMD de lyon (septembre 2016).Elle entre ensuite au CRR de Paris, pour travailler avec Fabrice Leroux (2014-2015) puis chez Françoise Gneri (2015-2016), puis est admise au CNSMD de lyon (septembre 2016). Véritable passionnée de musique d’ensemble, elle tente de multiplier les projets comme par exemple sa participation au festival de la Roche-posay, Au festival musique en Ré ou la création de l’ensemble Aletheia afin d’acquérir le maximum d’expérience dans le domaine.  Elle a également la possibilité de travailler avec l’orchestre  Victor Hugo Franche-Comté, le Philharmonia et l’orchestre de chambre O.S.E


Originaire de la banlieue lilloise, Camille Verhille y débute l'alto avant d'en rejoindre le conservatoire régional. Au cours de son cursus, dans la classe de Marielle Gaglio, elle suit plusieurs masterclass avec notamment Serge Collot, le quatuor Danel...  Obtenant son prix de musique de chambre puis sa medaille d'or d'Alto en 2003, elle entre au CNR de Paris dans la classe de Christophe Gaugué, ce qui l'amène à suivre les cours de musique de chambre du quatuor Ysaye, recevoir les conseils de Laurent Vernay lors des sessions du Département de Formation à l'Orchestre... Contrainte d'arrêter quelques temps la pratique instrumentale, elle effectue des études d'infirmière à la Pitié-Salpétriere. C'est titulaire de son diplôme et soutenue par Laurent Camatte, qu'elle reprend assidûment l'alto et entre au Pole Sup 93 dans la classe de Bruno Pasquier et Fabienne Stadelmann. Tout en exerçant sa profession, elle y obtient sa licence de musicologie et son DNSPM en 2017. Au cours de ce cursus, elle consolide sa passion pour la musique d'ensemble en effectuant des sessions sous la direction de chefs tels Claire Levacher, Julien Leroy, Julien Masmondet, Marc-Olivier Dupin...; plusieurs stages à l'ONDIF et à Proquartet... Parallèlement, elle se produit régulièrement en quatuor à cordes et quatuor avec flûte en France et en Finlande. Développant un intérêt pour la musique contemporaine, elle participe à diverses créations lors de festivals en France et en Espagne.

 


Hervé Blandinieres, altiste, obtient son DEM d'alto à Amiens avec Valérie Girbal puis Boris Vidal. Il participe à l'Orchestre Français des Jeunes deux années et étudie au conservatoire de Gennevilliers avec Pierre-Henri Xuereb puis au conservatoire de Boulogne-Billancourt dans les classes de Michel Michalakakos et Sébastien Levy où il obtient un DEM de quatuor. Il entre en 2016 au CNSMDP dans la classe de Jean Sulem.


Née le 5 octobre 1998, Lisanne Schick prend des cours de danse dès 4 ans, puis elle commence l’alto à 6 ans chez Tina Strinning au conservatoire de Lausanne. Elle a fait partie des Ministrings où un quatuor s’est formé: l’ensemble Krysalid. Coaché par Tina Strinning et Magali Bourquin, Krysalid a remporté trois 1ers prix avec mention au Concours Suisse de Musique pour la jeunesse. En 2012 et 2014 Lisanne a obtenu un 1er prix en solo et un prix Suisa pour l’interprétation d’une oeuvre Suisse qu’elle a composé. En 2014, Lisanne obtient sont Certificat avec félicitations à l’alto et elle quitte la structure musique-école pour entrer au gymnase Auguste-Piccard en classes spéciales. Dès 2014, elle est élève pré-HEM chez Noémie Bialobroda. Lisanne fait partie de l’orchestre des jeunes du conservatoire de Lausanne et en Allemagne: de Bachs Erben (orchestre baroque) et du Bundesjugendorchester. Elle vient d'entrer au CNSM de Paris. 


Olga Zyryanova, alto -  Diplômée en Russie et en Norvège,instrumentiste dans de grands orchestres nationaux de ces deux pays ainsi que dans des ensembles de musique de chambre,elle reçoit sa première formation au prestigieux Conservatoire de Moscou. Elle poursuit ensuite ses études musical en Norvège où elle commence a se produire,elle joue ainsi a l'opéra d'Oslo.Elle s'installe en France en 2006 pour développer une activité de chambriste et apparaît dans plusieurs orchestres. Elle se produit avec les Quatuors SOLO,Aram,trio DesCorDes.Très attachée au répertoire de musique de chambre elle privilégie le travail avec des partenaires réguliers tout en s'ouvrant a toutes les collaborations et expériences originales.