Concerts septembre/octobre 2018

Née en 1997, Muriel VALENTIN débute l’alto au conservatoire de Châteauroux. A l’âge de 17 ans, elle obtient son Premier prix d’alto décerné à l’unanimité. Invitée à jouer aux côtés du pianiste Cyril HUVE en 2014, Muriel enrichit, par la suite, sa formation auprès de Sabine TOUTAIN. En 2015, elle intègre conjointement, jusqu’en 2017, la classe de Perfectionnement de Pierre-Henri XUEREB au CRD de Gennevilliers, où elle obtient un Prix de Perfectionnement mention TB à l’unanimité, et celle de Louis FIMA, au CRR de Paris.  Master classes, festivals et académies ont donné lieu à de prolifiques rencontres. Elle a pu bénéficier de précieux conseils dispensés par Isabelle LEQUIEN, Lise BERTHAUD, Hélène DAUTRY, Quatuor DIOTIMA, Frédéric Kirch, Cynthia Liao…  Membre de l’Ensemble Instrumental de Châteauroux, de 2009 à 2015, sous la direction de Christophe MILLET, Muriel a eu la chance de découvrir très tôt l’immense répertoire symphonique. Premier grand vertige de la scène, on lui confie un solo : la Trauermusik d'Hindemith. Du haut de ces 17 ans, elle découvre la sensation subjugante d’être portée par tout un orchestre.  Son vif intérêt pour le monde de l’orchestre et son dynamisme la poussent à multiplier expériences et projets dans cet univers Ainsi a-t-elle a pu se produire avec l’Orchestre SOSTENUTO (Takashi KONDO), l’Orchestre LUTETIA (Alejandro SANDLER), le Festival MUSIQUE EN RE (Pascal ROPHE, Alexandre BLOCH, Nicolas SIMON,..), l’Orchestre Prométhée (Pierre-Michel DURAND). Des univers hétéroclites et complémentaires, qui ont offert à l’altiste un riche tableau de ce qui pouvait se faire en la matière. Ce sont notamment l’engagement et les visions singulières de la musique portés par certains chefs, qui la marquent. En parallèle de l’étude du répertoire classique, Muriel s’implique dans la défense du répertoire contemporain (Ensemble METABOLE – Noemi SCHINDLER et Michel POZMANTER). Reçue au concours d’entrée de l’Orchestre Français de Jeunes en 2017, elle se forme au métier d’orchestre, sous la direction de Fabien GABEL. Cette académie lui permet d’être invitée à rejoindre le Wiener Jeunesse Orchester dirigé par Marc Piollet, en avril 2018. Philharmonie de Paris, Konzerthaus de Berlin, Konzerthaus de Vienne, Brucknerhaus de Linz, Philharmonie de Bratislava, ou encore l’Athénée de Bucarest.


Mélissa DATTAS est née à Agen (47) le 23 Juin 1997. Elle débute l'alto à l'âge de 8 ans à l'école de musique dans la classe de M.Apparailly, puis elle rejoint le CRR de Toulouse à 11 ans avec V.Apparailly. A 16 ans Mélissa rentre au CRR de Paris chez L.Fima ainsi qu’à l’école Normale avec P-H. Xuéreb, et en 2015 elle intègre le Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Pierre-Henri Xuéreb. Dès la première année Mélissa fait partie du Quatuor Allegria dans la classe d'Emmanuelle Bertrand, avec lequel elle a l'opportunité de jouer dans de prestigieux festivals. Après seulement 2 ans dans cette institution, elle est obtient sa Licence et multiplie les expériences de musique de chambre et de Soliste, puis se décide à poursuivre ses études au Conservatoire Royal de Bruxelles en Master avec le célèbre Vladimir Bukac afin de devenir soliste.


concerts mars 2018

Née en 1998, Adèle Ginestet commence l'alto au conservatoire de Rodez à l'âge de 9 ans et poursuit ses études au conservatoire de Toulouse dans la classe de Louis Merlet. Elle intègre le conservatoire national supérieur de musique de Paris en 2016, dans la classe de Jean Sulem, Odile Auboin et Marc Desmons après avoir obtenu son DEM à l'unanimité. Lors de Master class et académies, elle a l'occasion de travailler avec Françoise Gnéri, Sabine Toutain, Michel Michalakakos, Lise Berthaud... Passionnée de musique de chambre, elle se forme en quatuor à cordes et quintett avec piano avec Michel Poulet, François Salque, Maria Belooussova... En août 2017 elle partira 5 mois à Cleveland étudier avec Jeffrey Irvine.


Née en 1998, Stéphie Souppaya débute l'alto à l'âge de cinq ans, puis elle entre au Conservatoire de Cergy dans la classe de Laurent Bruni (membre actif de l'Orchestre des Champs-Élysées). Elle obtient un DEM en 2013 et se perfectionne par la suite où elle sera récompensée par un prix de perfectionnement à l'unanimité avec les félicitations du jury. En 2016, elle est admise à l'unanimité au CNSMDP dans la classe de Sabine Toutain et Christophe Gaugué. Durant tout son parcours instrumental, elle bénéficie de conseils de musiciens de renoms tels Agathe Blondel, Jean-Phillipe Vasseur, Franck Della Valle, Christophe Giovaninetti, François Fernandez... Déjà très motivée par la pratique orchestrale au CRR de Cergy et également au CNSMDP, elle intègre l'Orchestre Français des Jeunes en 2013, le Jeune Orchestre de l'Abbaye et l'Orchestre-Atelier Ostinato en 2016 et est membre régulier de l'Orchestre des Jeunes d'Île-de-France: avec ces formations, elle collabore avec des chefs d'orchestre tels que Dennis Russell Davis, Marc Minkowski, David Mollard, Jean-Claude Casadesus, Thomas Hengelbrock, Patrick Davin...