Kumiko BERTIN-ARIMITSU -Flûte/Piccolo - Kumiiko remporte le 1er prix du concours « Miyanichi Musique Conpetition » à Miyazaki en 2008 et 2ème prix (1er prix non attribué) du concours « Japan Classical misique Conpetition » à Tokyo, en 2015 Second prix La Medaille d’Argent du concours « Les Clés d’Or ». Tumiko vient d'obtenir son Diplôme d’ Étude Musicale (DEM) en Piccolo au Conservatoire à Rayonnement Départemental d’Aulnay sous bois après avoir obtenu un Diplôme Supérieur de Concertiste de l’École Normale de Musique de Paris dans la Classe de Claudine DESJARDIN-CLOUTOUR. Elle se forme d'abord au National Institution of Academic Degrees and university Evaluation où elle prépare son Bachelor of Art à et une Licence de Musique Instrumentale à la Faculité de Musique à l’Ôita Prefectural College of Art et Culture au Japon. Kumiko se produit souvent comme récitaliste (Notre Dame de la Compassion à Paris, Kagoshima au Japon, avec Shizuyo Le Nestour à la Salle Cortot). Son goût pour l'orchestre la conduit à participer à la saison 2015-2016 avec l’Orchestre de Chambre de la Nouvelle Europe. Elle prend part également à de grandes manifestations telles que le Concert « Zeneszek thoth »Le Carnaval des Animaux de Saint Saëns ,avec M.SHINOZAKI Fuminori, premier Violon de l'Ochestre symphonique de la NHK et des musiciens d’Ôita et est invitée comme chambriste dans la grande salle de Maison culturelle munincipal d’Usuki à Usuki,Ôita,Japon et aussi avec des musiciens tels que Kaori TAKAHASHI (Violon) et Reo IENAGQ(Violoncelle) à Usuki, Ôita,Japon

Kumiko est sélectionnée pour participer au Kirishima International Musique Festival Kagoshima dans la Classe de Thomas ROBERTELLo. 


C’est auprès d’Anne Cartel qu’Anna Killy débute l’apprentissage de la flûte traversière, avant d’intégrer le conservatoire du Mans dans lequel elle obtint son DEM à l’unanimité. Après s’être dirigée vers une école d’ingénieur (UTC), période pendant laquelle elle se sera produite en soliste au Théâtre Impérial de Compiègne, elle préfèrera adopter définitivement la voie musicale : un écart pour s’affranchir, au bénéfice d’une conviction désormais indéfectible. Son parcours l’a conduite à suivre l’enseignement de quelques figures de la flûte telles que Pierre-Yves Artaud, Claire Louwagie, Juliette Hurel, Vicens Prats… Actuellement, Anna se perfectionne auprès de Sophie Deshayes et suis une licence « Musique et musicologie » à la Sorbonne. Passionnée par la musique de chambre et la création contemporaine, Anna est amenée à se produire au sein d’un quintette à vents et fait partie du Collectif pLuRiel des Arts de la Scène où la pluridisciplinarité a une part privilégiée. En février prochain, elle interprètera en soliste la Ballade de Frank Martin accompagnée par l’orchestre du CRR d’Aubervilliers-La Courneuve.


Née le 14 mars 1990, Marion Saumon fait ses études au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris dans les classes de Vincent Lucas et Catherine Cantin où elle obtient un premier prix en 2011. Cette même année, elle est récompensée en analyse, harmonie au piano et orchestre.Elle participera à diverses master- class, une collaboration étroite se fera avec le compositeur Philippe Hurel au travers des pièces « Eolia» et «Loops».Elle entre comme deuxième flûte piccolo au sein de l’Orchestre Atelier Ostinato à Paris où elle sera dirigée par des chefs de renommée internationale et accompagnera des artistes tels que June Anderson, Hervé Joulain … Elle participera à la création en Ile de France de l’opéra « Vanessa » de S. Barber.En 2012, après avoir étudié un an en cycle de Perfectionnement avec Patrick Gallois, elle intègre la Haute Ecole de Musique de Genève dans la classe de Michel Bellavance.En 2014, elle obtient son diplôme de cycle Spécialisé en piccolo dans la classe de Michel Rousseau au Conservatoire du X° arrondissement (CRR de Paris).Cette même année, Marion Saumon fait partie des Lauréats du Concours International d’Interprétationde Genève et obtient son Bachelor avec la note maximale. Elle participera également aux divers projets dirigés par Omar Zoboli et Sergei Ostrovsky de l’Aviv Quartet.En 2015, elle entre dans la classe de Philippe Racine en Master Spécialisé Performance Soliste à la Zürcher Hochschule Der Künste à Zurich. Elle joue pour le concert d’ouverture du festival contemporain «Tage für neue musik» et la «Lange Nacht».En 2015 et 2016, elle est demandée comme Flûte solo et Piccolo solo pour le Festival « Viva Callas » et « Viva l’opéra » au Victoria Hall. Elle accompagne des artistes comme Varduhi Katchaturian. En 2016, elle enregistre pour le label Naxos le « Requiem de Moyse » de Y. Rechsteiner ainsi que « Psaume Symphonie » d’I.Stravinsky. Elle sera également interviewée sur les effets contemporains de la flûte lors d’un documentaire dédié à la création du Requiem de Y. Rechsteiner. Elle participe à la création des « espaces acoustiques » de G. Grisey sous la baguette de Pierre-André Valade à la Tonhalle de Zurich. Elle est aussi flûte solo dans d’autres pièces de G. Grisey comme « Talea » et « Jour, contre-jour » dans lesquelles elle se spécialise.En décembre 2016, elle crée « Exposante 1.0 » qui regroupe toutes les formes d’art contemporain comme la musique, la peinture et la danse. Elle développe son projet avec des créations de pièces contemporaines et les nouvelles technologies (caméra 360, lunette de réalité virtuelle, animation 3D…)En mars 2017, elle joue le Concerto pour flûte de C. Nielsen avec l’orchestre de Karlovy Vary en République Tchèque sous la direction de Marc Kissoczy.Elle se perfectionne dans la musique contemporaine grâce à Philippe Racine dont elle joue et enregistre ses œuvres comme « Mais, hier … », pièce pour flûte et piano. Elle obtient son diplôme de Master Spécialisé Performance Soliste à Zürich en juin 2017 dans la classe de Philippe Racine. En juillet 2017, elle participe aux Rencontres Musicales d’Evian en tant que Piccolo solo dans la Slava’s Fanfare de Henri Dutilleux.