Noé NATORP, violoncelliste,  a la chance de grandir dans une famille de musiciens. Il commence le violoncelle à 7 ans et reçoit dès son plus jeune âge les conseils des grands violoncellistes Luis CLARET et Jérôme PERNOO. Son grand-père Hartwig NATORP, ancien violoncelle super solo de l'Opéra de Zürich et élève de Pierre FOURNIER, qui lui prête un instrument de Jean-Baptiste VUILLAUME, le suit depuis ses débuts, tout comme son oncle et sa tante, membres de l'Orchestre Philharmonique de Radio France. En compagnie de ces derniers et de son frère aîné, violoniste, il forme un quatuor familial. Il entre à l'unanimité au CNSMDP à l'âge de 16 ans dans la classe de Philippe MÜLLER. Durant ses études, il rencontre le pianiste compositeur et improvisateur Jean-Baptiste DOULCET avec qui il intègre en 2013 la classe de Claire DÉSERT et Ami FLAMMER et avec qui il vient d'intégrer la classe du Trio Wanderer. Ils viennent de remporter le 2e prix du Concours de musique de chambre de la FNAPEC et bénéficient de la Bourse de l'Académie des Beaux-Arts. En janvier 2013, Noé est nommé violoncelle solo de l'Orchestre des Pays de Savoie. Il est invité en qualité de violoncelle solo à l'Orchestre National de Bordeaux Aquitaine et en septembre 2015 a effectué un remplacement à l'Orchestre Philharmonique de Berlin. Il participe depuis plusieurs années dans différents festivals, comme le Festival des Voûtes Célestes, Musique d'un Siècle, Nuits du Mont Rome ou Pablo CASALS. En 2011, il se produit avec Sonia WIEDER-ATHERTON au Festival de Saint-Lizier et en Italie à Bari et à Rome. Le Trio composé de Noé NATORP, Christophe QUATREMER et Sylvie BARBERI a remporté le 1er prix du Concours international Giorgio CAMBISSA en mai 2016. Noé est invité avec son partenaire de scène Jean-Baptiste DOULCET en août 2015 et 2016 en tant qu'ensemble en résidence au Festival de La Roque d'Anthéron.


 Le violoncelliste Chang Hoon WOO est née en Corée, où il a parcouru sa première carrière de musique avec talent. Il obtient ainsi son diplôme de Licence en violoncelle avec le titre du meilleur étudiant de l'année, alors qu'il poursuivait déjà ses études avec la bourse attribuée aux plus talentueux à l'université catholique de Daegu. Il débute son Master en étant admis en première place, et ses compétences durant ces études lui permettent d'obtenir encore une fois la bourse de talent. Durant cette période il poursuit en parallèle des concerts en tant que soliste dans les orchestres et concerts annuels à l'école et en tournée. La fin de ses études se démarque par la remise du Prix du directeur de l'université, une reconnaissance attribuée à seulement 3 personnes parmi tous les diplômés. Sa carrière professionnelle en musique continue par la suite en tant qu'artiste dans l'Orchestre International de Daegu et l'Orchestre symphonique de MBC à Daegu. Après ces parcours démarquants en Corée, son désir d'approfondir et puiser ses compétences musicales le mène àParis, où il est suivi par Diana LIGETI au Conservatoire à Rayonnement Régional de Rueil-Malmaison, jusqu'à l'obtention de son Diplôme d'Etudes de Musique ainsi que de Perfectionnement avec la reconnaissance du jury à l'Unanimité.


Stephan Soeder

Prochainement